Anachronononie

Être anachronique est facile.
Ne pas être dans le temps imposé est jouissif.

Alors, amis des bois et satyres des villes, veuillez avec moi souhaiter un affreux noël à tous ceux qui croient encore qu’IL n’existe pas.
Entendons nous bien, je parle de cette bête fantastique qu’est l’père noël.
Cependant je ne résiste pas à l’envie tenaillante de vous délivrer quelques secrets croustillants qui vous chatouilleront le trou occipital et la moelle baveuse.

Mea culpa, je croyais et défendais la position la plus anti-américaine possible auprès de mes petits camarades encore sous le choc d’apprendre qu’il n’y avait pas de source dans les montagnes pour les sodas. On a les victoires qu’on peut.
Mais, mais, voilà qu’aujourd’hui, hier et même demain je découvre que ce que je croyais être la vérité sur une vérité manipulée a elle même était transformée.

Découvrez donc pourquoi le Père Noël était vert et que Coca Cola l’a repeint en rouge et blanc mais en fait pas vraiment.

Grâce à Hoaxbuster ce site qui ne démerite encore aucun des compliments adressés aux études folkloriques des départements universitaires anglo-saxons que les départements français répugnent encore et toujours à nommer « recherche scientifique » alors que de ses propres rangs sont sortis ces nouveaux champs d’observation et de têtes chercheuses.

Ici !

Et comme un désillusion en vaut bien une autre, on se rappellera avec ferveur notre emportement lorsque l’on voyait souffler de bonheur des babillements inconscients sur les bienfaits de l’aspartame et traversés par le dieu du sophisme, utilisions avec indécence quelques unes des positions moisies et encroûtées dévoilées par ce CorteX surprenant, intéressant et hilarant.

Ici !

Mais mais mais.
Ce n’est pas tout. Car aujourd’hui je me sens l’âme d’une araignée tisseuse de toiles fines et cassables entre vous ce que j’ai pu attraper.

La proie culturelle du jour est servie par quatre serveurs : la Norvège, la Suède, la France et le pays du Père Noël le mieux gardé au monde, la Finlande. Cité lors du festival du film fantastique Gerardmer 2011, on appréciera ici quelques images.

Rare Exports promet de jouer sur nos fantasmes mythologiques.
Rare Effort.

A vous de voir : ici !

Sur ce, que la neige vous inspire et que le froid vous galvanise !
L’esprit critique aime s’échauffer lorsqu’il a froid. N’hésitez pas, promis ça n’est pas (tout de suite) douloureux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s