Challenge Littéraire – Fins du monde

L’herméneutique sauvage est ainsi, elle diverge et digresse tellement. Elle nous emmène tellement loin, et pas forcément pertinemment que l’on peine ensuite à revenir à ses brebis galeuses et ses moutons noirs. Cela m’est arrivé sur l’article précédent, voyez plutôt : DIGRESSION APOCALYPTIQUE.

Je voulais avant tout ça, tout simplement présenter mon inscription à ce que l’on appelle un Challenge Littéraire – les majuscules, c’est royal – qui permet entre autres de faire drastiquement baisser – ou augmenter – sa Pile à Lire. Même les néophytes du jargon regarderons à ce moment là la leur, de PaL.

Sur un thème défini, aujourd’hui la fin du monde, un certain nombre de livres est requis à la lecture et à la critique. Depuis le temps que je me promettais de me saisir de ces occasions blogosphériques.

Sur le dos d’un dragon galactique, un célèbre poisson orange à rayures a beaucoup bullé partout partout dans l’océan d’Internet pour qu’on la rejoigne dans son salon de lecture cataclysmique.

C’est maintenant chose faite à quelques mois de l’expiration de l’invitation.

Publicités

2 thoughts on “Challenge Littéraire – Fins du monde

  1. Ping : Izombie : la vie quotidienne d’une zombie « Herméneutique sauvage

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s