Etincelle. Les petites femmes avancent derrière les gros mots.

« Les Batak, dont la plupart des idées religieuses dérivent de l’Inde, conçoivent l’Univers comme divisé en trois régions : le Ciel à sept étages où habitent les dieux, la Terre occupée par les humains, et l’enfer, demeure des démons et des trépassés. On rencontre ici aussi le mythe d’un temps paradisiaque où le Ciel était plus rapproché de la Terre et où des communications continues existaient entre les dieux et les humains ; mais, à cause de l’orgueil de l’homme, le chemin vers le monde céleste a été interrompu. »

Eliade Mircea, Le chamanisme et les techniques archaïques de l’extase, Paris, Bibliothèque historique Payot, 1983, p.230.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s