La Japorientaliste lit des livres en langue étrangère

Lire : des livres, des idées, des concepts, tout à coup c’est un monde qui nous manque, ces lettres familières et leur rassurante pseudo-rationalité. Les yeux ne sont plus fatigués de les parcourir et reprennent avec joie leur va et vient permanent à la recherche de réponse et de nouvelles évasions.

 

extremeorientalisme_pendant

 

Trouver des librairies qui vendent des livres étrangers à Tokyo est parfois difficile, mais elles existent bel et bien!

Une librairie d’occasion également en ligne et proposant des activités
http://www.gooddaybooks.com/gooddaybooks/contents/home/?language=english

Dans le quartier de Ginza, une librairie à Tokyo :
http://www.leepers.us/evelyn/bookshops/jp-tokyo.htm#ginza
mais aussi en utilisant l’index, on peut en trouver d’autres :
http://www.leepers.us/evelyn/bookshops/jp-tokyo.htm

Pour le français, la librairie Omeisha a une sélection impressionnante de qualité.
Elle est pensée pour être une ressource sur la France pour les Japonais et sur le Japon pour les français, que demander de mieux?
http://www.omeisha.com/
Elle est située dans les quartiers francophiles de Tokyo (dans le quartier de la Kagurazaka par exemple) :
http://tseline.blogspot.se/2014/07/la-francophonie-tokyo.html?view=sidebar

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s