Tagged with diderot

Nocturnisme

C’est drôle comme écrire dans le noir est une détente absolue. Les yeux se mouchent. Les mouches te z’yeutent. Regard tigré sur parchemin quadrillé. Imaginez l’absolue et patentée cessité (quoique l’aveuglité me titillât la bille) qui laisse libre court à un sport nocturne? Le jeter de mot ! Ecrire sur une plume. Non. Plumer une … Lire la suite

Le rire sardonique d’un fou

Est un flocon de neige saugrenu. Tu sais bien un de ces flocons qui monte au lieu de tomber. Un de ces flocons de neige qui fait couler ton nez. Un de ces flocons qui voudrait être, être fait de patate cryogénisée. Saugrenu  car il glisse sur son é-sens. Il nie ce qu’il devrait être … Lire la suite